L’huile de CBD est-elle légale en France ?

La situation juridique relative à l’huile de CBD est très compliquée. L’OMS ou Organisation Mondiale de la Santé a catégorisé le CBD parmi les produits inoffensifs et pas de danger. Le CBD est un produit non nocif et ne provoque pas la dépendance. Plusieurs millions de personnes, plus particulièrement en Suisse, en Amérique du Nord et aux Pays-Bas, consomment fréquemment du CBD et quelques produits avec une composition de cannabis. Cependant, en France, la loi en vigueur ne donne pas la possibilité de savoir si le cannabidiol entre dans les produits autorisés ou pas.

La différence entre le CBD et le THC

Une précision à ne pas confondre la cannabidiol et le cannabis. Le CBD est un produit provenant d’un cannabinoïde qui fait partie des éléments du cannabis. C’est une substance active d’origine du plant de chanvre. L’huile CBD n’a pas d’effets de troubles psychologiques car la teneur en THC est très faible. Le cannabis est considéré parmi les produits stupéfiants. Quand au THC, il est réputé pour ses éléments psychoactifs qui attaquent sur le cerveau. découvrez la gamme CBD de Greeneo. Par contre, le CBD peut aider aux douleurs, aux inflammations et à l’arthrose. Et en plus, l’OMS a annoncé que le CBD n’est pas dangereux.

Le cadre juridique du CBD

La réglementation notifie que la transaction liée au cannabis est interdite. Mais le cannabidiol possède une autorisation exceptionnelle. Le CBD ne doit pas être composé de cannabis. Il doit être parmi les variétés autorisées. La situation légale s’approche de temps en temps. En ce qui concerne le cadre juridique du CBD, l’utilisation de l’huile de CBD est pratiquement autorisé en France. Cela entre dans le cadre de produits permis en vente. Par rapport à sa composition, il est strictement interdit de le mélanger avec un taux du THC un peu élevé.

Les modalités légales en France

La première condition reste sur le taux de THC qui compose le CBD, cela ne doit pas surpasser le taux de 0,2%. Initialement, les parties de chanvre peuvent avoir une composition de 0,2% de THC pour avoir l’exception sur la loi des stupéfiants. C’est le cas de chanvre moderne autorisé par l’Union Européenne. La deuxième condition reste sur l’utilisation abusive du CBD. La légalité du CBD n’est pas simple, elle est compliquée. Par rapport à la condition légale en France de l’utilisation de l’huile de CBD, il existe un flou juridique. Cela pourrait rendre la légalité plus compliquée.

Quels sont les bienfaits de l’huile de CBD ?
Comment obtient-on de l’huile de CBD ?