Comprendre le CBD : Est-il efficace contre les douleurs musculaires et articulaires ?

CBD pour le sport

Publié le : 20 février 20239 mins de lecture

De nos jours, on ne peut aller nulle part sans voir ou entendre parler de cannabidiol (CBD). Il existe tellement d’options, crèmes, baume CBD, pommades, pastilles, gommes, etc. et tellement d’affirmations puissantes sur ses bienfaits, notamment le soulagement des douleurs musculaires et articulaires. 

Mais avec toute cette hystérie et les centaines de produits sur le marché, le CBD vaut-il vraiment le coup ? (Il y a beaucoup de promesses, mais pas encore assez de recherches pour en être sûr). 

Si vous envisagez d’utiliser le CBD pour soulager la douleur, voici quelques éléments de base pour vous aider à prendre une décision éclairée et à comprendre la science derrière cette sensation.‍

 

Qu’est-ce que le cannabidiol (CBD) ?

Le CBD est un produit chimique d’origine végétale que l’on trouve dans la famille des plantes de Cannabis, dont l’utilisation médicinale remonte à des milliers d’années. Il s’agit d’un type spécifique de produit chimique appelé cannabinoïde qui, lorsqu’il est absorbé par votre organisme, peut modifier votre fonctionnement et vos sensations. 

Jusqu’à présent, les scientifiques ont identifié au moins 144 cannabinoïdes dans les plantes de cannabis. Les plus connus sont le CBD et le tétrahydrocannabinol (THC), ce dernier étant bien connu pour sa capacité à vous faire « planer ».

Ces dernières années, le CBD a acquis une certaine notoriété en tant que remède naturel populaire pour toute une série de problèmes, notamment la douleur, l’anxiété, les nausées et les crises d’épilepsie.‍

 

Comment fonctionne le CBD ?

Le jury n’a pas encore déterminé le mode d’action exact du CBD. Les scientifiques pensent qu’il peut aider les problèmes courants en interagissant avec un système de votre corps appelé le système endocannabinoïde (ECS). 

Le SCE est un système de communication entre vos cellules qui, selon les chercheurs, contribue à l’homéostasie (l’équilibre de l’environnement interne de votre corps). Si vous avez été mis sur la touche par une blessure ou une infection, par exemple, le système endocannabinoïde est censé vous aider à soulager la douleur, à réduire l’inflammation et le stress, entre autres.

Votre corps produit naturellement des substances chimiques appelées endocannabinoïdes, qui activent le SCE en cas de besoin. Les cannabinoïdes comme le CBD et le THC peuvent imiter les endocannabinoïdes et avoir un impact sur la façon dont votre cerveau et votre corps se comportent.‍

 

CBD vs THC : quelle est la différence ? 

Le CBD et le THC étant tous deux des cannabinoïdes, vous vous demandez peut-être en quoi ils diffèrent. Voici quelques façons clés :

 

High vs pas de high :

Le THC et le CBD modifient différemment votre système nerveux central. On ignore encore beaucoup de choses, mais pour résumer, le THC semble activer le système ECS avec beaucoup plus d’impact, provoquant un large éventail de sensations allant de l’état d’euphorie à des effets négatifs tels que la paranoïa et l’anxiété. Le CBD, quant à lui, ne provoque pas les mêmes sensations fortes d’euphorie ou d’intoxication, mais semble activer suffisamment le système ECS pour aider à soulager la douleur, les nausées et d’autres problèmes. 

 

Chanvre vs. marijuana :

Le CBD et le THC diffèrent également par leurs sources et les lois qui les réglementent. Pour que le CBD soit vendu légalement, il doit provenir d’une plante qui contient moins de 0,3 % de THC, cette plante est appelée chanvre. Toute plante de cannabis contenant plus de 0,3 % de THC est généralement appelée marijuana, weed, pot, et de plus en plus couramment, cannabis.

(Il y a une certaine controverse et confusion au sujet des noms et de la botanique du cannabis, ne vous inquiétez donc pas si vous êtes stupéfait, même sans altération de votre système ECS ! Les choses peuvent devenir encore plus floues car les limites légales de THC dans les produits du cannabis peuvent varier d’un État à l’autre. Pour connaître la réglementation en vigueur dans votre région, le mieux est de consulter le site Web de votre Pays).

Une ordonnance est nécessaire ? Étant donné que les produits à base de CBD contiennent de faibles niveaux de THC, le gouvernement ne réglemente pas le CBD comme il le fait pour la marijuana. Cela signifie que vous n’avez pas besoin d’une ordonnance pour utiliser des produits de CBD à base de chanvre à des fins médicales. En général, tout produit qui contient au moins 0,3 % de THC ou plus  comme la marijuana médicale, nécessite une ordonnance.‍

 

Le CBD peut-il aider à soulager la douleur ?

Bien qu’il existe de nombreuses preuves anecdotiques, il manque encore suffisamment de recherches pour répondre définitivement à cette question. Les premières recherches montrent toutefois des signes prometteurs, en particulier pour certains types de douleur.

Une étude, par exemple, a révélé que le CBD peut réduire le besoin d’opioïdes chez les personnes souffrant de douleurs chroniques.

D’autres données suggèrent que le CBD peut aider la douleur nerveuse, les sensations de brûlure, de picotement, de piqûre et de démangeaison causées par des nerfs endommagés par des conditions comme le diabète ou le zona.

D’autres études montrent que le CBD peut soulager les symptômes musculaires et l’inconfort de la sclérose en plaques.

 

Mais toutes les études ne montrent pas que le CBD est utile. Par exemple, une étude de 2021 évaluant les effets de l’huile de CBD sur les dommages musculaires induits par l’exercice chez les hommes a révélé que l’application de 150 mg d’huile de CBD juste après, 24 heures et 48 heures après une séance d’entraînement n’avait aucun effet sur les douleurs musculaires et l’inflammation.

 

La question de savoir si le CBD peut ou non soulager les douleurs liées à l’arthrose est également sujette à débat. Les données d’un article de synthèse publié en 2016 ont révélé que le gel de CBD appliqué sur la peau de rats soulageait le gonflement des articulations et améliorait la douleur (Hammell, 2016). D’autre part, une étude récente évaluant les effets du CBD chez les personnes souffrant d’arthrose de la hanche et du genou n’a montré aucun avantage majeur à utiliser le CBD pour la douleur par rapport à ne pas l’utiliser (Deckey, 2021). Cependant, tous les chercheurs (y compris les auteurs de l’article précédent) s’accordent à dire que d’autres études humaines sont nécessaires pour en avoir le cœur net.

Des études indiquent également que le CBD peut être plus efficace contre la douleur lorsqu’il est pris en combinaison avec le THC. En effet, plusieurs pays ont approuvé des médicaments qui contiennent une combinaison de THC et de CBD pour des types de douleur spécifiques.

 
Le CBD pourrait vous aider, mais considérez-le avec prudence

Selon le type de douleur dont vous souffrez, le CBD peut être utile. Mais il y a beaucoup de choses à considérer et beaucoup de choses encore à découvrir en ce qui concerne le CBD et le soulagement de la douleur. 

Si vous envisagez de prendre des produits à base de CBD, il est également important de noter qu’ils peuvent interagir avec certains médicaments sur ordonnance. Et, comme les produits à base de CBD ne sont pas réglementés, faites attention aux variations sur les étagères. 

Puisque les produits à base de CBD ne sont pas réglementés par la FDA, dit le Dr Fiechtl, je recommanderais d’utiliser un produit qui a été évalué par une tierce partie, de manière indépendante, pour ses composants et par une entreprise qui peut fournir un certificat d’analyse – preuve de ce qui se trouve dans le flacon.

 

Comme tout autre produit que vous mettez sur ou dans votre corps, vous avez besoin des bonnes informations pour prendre une décision intelligente. Si vous envisagez de prendre du CBD pour soulager la douleur, nous vous recommandons de parler avec un fournisseur médical ou l’équipe de soins ARPA pour déterminer si le CBD peut vous convenir.

Comment trouver un grossiste de CBD de confiance en France ?
Quels sont les bienfaits du CBD sur la peau ?

Plan du site