Le CBD en France : Est-ce légal ?

CBD

La question de légalité des produits contenant du CBD est parfois complexe. Comme dans d’autres pays, il est autorisé de vendre et d’acheter des produits contenant du CBD en France. Il existe toutefois une législation encadrant la consommation et la commercialisation du CBD sur le territoire français. Découvrez quelques points pour vous éclaircir sur ce sujet.

Différence entre CBD et THC

Souvent confondu avec le cannabis, le cbd ou cannabidiol est une toute autre substance. Présents dans le chanvre ou cannabis, le CBD et THC sont deux molécules différentes. Contrairement au THC, le CBD est dépourvu d’effet stupéfiant. Il existe une variété de chanvre qui a un taux élevé de THC, et d’autres qui n’en contiennent que de faible quantité. Certains sont riches en CBD. Entraînant une addiction psychologique, le THC s’agit d’une substance psychotrope dans le chanvre. En plus de droguer, il altère l’état de conscience du cerveau. Quant au CBD, il n’est pas euphorisant et n’entraîne pas une dépendance. Au contraire, il a des bienfaits sur la santé. Grâce à ses effets thérapeutiques, il peut traiter certaines maladies chroniques. Dus à ses vertus, de nombreux pays commencent à prôner l’utilisation du cannabidiol.

Le CBD, légal en France

Depuis de nombreuses années, la réglementation française autorise la culture et l’utilisation des variétés de cannabis sans THC dans le bâtiment, dans les produits alimentaires, dans le textile… D’ailleurs, la France est connue pour être le premier producteur européen de chanvre. Au même titre que les pays membres de l’Union européenne, la France autorise également la vente, l’achat et la consommation du cbd français sous certaines conditions. Il faut noter que ce n’est pas le cas du THC qui figure parmi les substances stupéfiantes. Il ne peut être commercialisé, consommé ni détenu dans la métropole. Surnommé « chanvre bien-être », le CBD est légal, car il n’a pas d’effets psychoactifs. Les produits au CBD pourraient contenir du THC, mais dont le taux ne dépasse pas une concentration de 0,2 %. Le CBD doit être vendu sous forme de liquide comme les e-liquides pour cigarette électronique et l’huile. Toutefois, il n’est pas interdit de commercialiser d’autres produits au CBD (produits alimentaires, crèmes…) avec un taux de THC n’excédant pas 0,2 %.  

La législation française sur le CBD

Reconnaissant le caractère inoffensif du cannabidiol, la France autorise les produits au cbd. Le marché du cannabidiol est encadré par quelques grandes lignes dans l’Hexagone. Tous les produits commercialisés ne doivent pas dépasser la dose réglementaire de THC autorisée par la loi. Les produits à base de CBD ne doivent pas être présentés comme un médicament avec des vertus thérapeutiques. Ils sont juste des compléments alimentaires. À ce titre, il est interdit de faire une publicité auprès des consommateurs plus particulièrement auprès des patients. Seuls les pharmaciens ou les vendeurs spécialisés en CBD ont le droit d’informer ses bienfaits thérapeutiques aux consommateurs. Étant donné que les effets de la consommation de CBD chez les femmes enceintes et qui allaitent ne sont pas encore bien déterminés, elles ne devraient pas en prendre. Les mineurs ayant moins de 18 ans n’ont pas le droit de se procurer des produits au CBD. En aucun cas, on n’est pas autorisé de faire une promotion du cannabis.

Il faut préciser que ce sont les produits à base de CBD qui sont autorisés et non la fleur de chanvre. Ni les fleurs ni les feuilles séchées ne doivent être vendues. Les boutiques spécialisées en vente de CBD ne doivent pas vendre des fleurs brutes en tisane ou à fumer. Les fleurs de cannabidiol ne doivent pas être fumées. Certaines personnes mélangent les fleurs brutes de cannabidiol avec du tabac et les fument. En plus d’être interdit, c’est nocif pour la santé.

Acheter du CBD légal de qualité en France
Où acheter des fleurs de chanvre en ligne ?